Résumé

Lucie, une femme, trente ans environ
Francis, un homme, cinquante ans environ
Ils se rencontrent, se découvrent, tombent amoureux
Ils ont une petite fille
La vie…
Quand surgit la tragédie
La maladie : cancer du poumon
Il va mourir
Elle l’accompagne, c’est sa compagne
Ce pourrait être « Orphée et Eurydice »
Mais c’est « Lucie et Francis »
« Elle et lui »
N’importe lesquels d’entre nous
Ce ne sont pas des héros
Ce n’est que la vie et l’un de ses accidents
Mais Ils ont en eux l’Amour
Cette humaine capacité à la sublimation

La construction du récit

Le récit se fait en trois actes. Un acte pour l’amour, un pour la maladie, un pour le deuil. Chacun de ces actes a son propre rythme d’écriture.



L’acte 1 : C’est l’acte fondateur de ce couple, leur rencontre. Comment s’éprennent-ils l’un de l’autre ? Leurs premiers émois, leurs premiers doutes, leurs premiers accords. Tout ce qui va constituer la musique de leur amour.

L’acte 2 : C’est la maladie. Il a un cancer du poumon. Il raconte, de façon concrète, avec détails, ce qu’il traverse. Il est le conteur et le compteur du temps qu’il leur reste. Elle est la conteuse et la compteuse d’émotions. D’une manière qui leur est propre, ils forment ensemble le récit de la lutte, de la traversée d’un océan de souffrance et d’amour.



L’acte 3 : C’est le deuil. C’est comme un long poème épique, un élan permanent. Elle sombre et se relève sans cesse, la vie et l’amour en elle s’habillent de « à jamais », de « pour toujours ». Elle est dans son éternité…